Les secrets inavouables de nos téléphones  – CASH

Les secrets inavouables de nos téléphones 

Aujourd’hui sur la planète, il y a plus de téléphones portables que de brosses à dents, il se vend 57 mobiles chaque seconde. Cash Investigation a enquêté pendant un an sur les secrets inavouables des multinationales du portable : Samsung, Apple, Huawei ou encore Sony dont la réussite économique est insolente.

En Europe, en Chine, en République Démocratique du Congo, Martin Boudot met au jour les pratiques les plus controversées de la fabrication de nos téléphones. Les images chocs et inédites tournées dans les usines en Chine et au fond des mines en Afrique montrent une réalité bien différente du rêve vendu par l’industrie dans ses publicités.

Conditions de travail indignes, emploi d’enfants par dizaines, pollution massive, scandale sanitaire, financement d’un conflit armé… Autant de situations dont semblent s’accommoder les fabricants de téléphones, qui profitent parfois de l’opacité des circuits financiers.

Elise Lucet et les équipes de Cash Investigation ont réussi à remonter les filières et confronter les grandes entreprises de smartphones aux réalités qu’elles préféreraient dissimuler.

 

Travail des enfants en Chine

« J’ai 13 ans. je travaille 13 heures par jour a l’usine. on produit des écrans et moi je les nettoie. je dois en nettoyer 100 par heure » explique « dja-dja », une jeune ouvrière chinoise.

Les journalistes de cash investigation sont donc alles en chine, chez l’un des plus gros sous-traitants de l’industrie du mobile, l’usine LCE . il s’avère que bon nombre d’enfants âges de moins de 16 ans y travaillent de nuit comme de jour, un nombre qui représenterait la moitie des effectifs des salaries a des salaires encore plus bas, selon un témoin dont l’identité a été tenue secrète.

Selon ihs, une entreprise élaborant des rapports d’analyse sur les composants des portables pour cette usine, la marge de Samsung serait de 307 euros (hors marketing) pour le Galaxy s4 et celle d’Apple pour l’iPhone 5s de 340 euros. il semblerait en revanche que le cout de la main-d’œuvre soit invariable, et donc dérisoire (quelques euros sur le total).

par Yohan Demeure  – Citizenpost  – Extrait

 

UNE ENQUÊTE DOCUMENTAIRE DE MARTIN BOUDOT AVEC JULES GIRAUDAT

POUR CASH INVESTIGATION

Grand Prix Gilles Jacquier Press’Tival 2015

Prix de l’investigation DIG Awards

Read more

http://www.pltv.fr/fr/les-secrets-inavouables-de-nos-telephones/

 

http://citizenpost.fr/2015/11/secrets-inavouables-de-nos-telephones-portables/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *