Suisse, Au nom de l’ordre et de la morale

Un documentaire de  Bruno Joucla &  Romain Rosso

Arte

Durant des décennies, jusque dans les années 1980, des milliers de jeunes Suisses ont été jetés en prison sans procédure judiciaire, stérilisés, placés de force dans des familles d’accueil ou en maison de rééducation simplement pour avoir eu une conduite jugée menaçante par une société éprise d’ordre et de conformisme. Sur la base de témoignages, d’archives personnelles et de documents d’époque, ce documentaire raconte le calvaire de ces enfants et décrypte un système politique et social qui a conduit des citoyens bien sous tous rapports à en éloigner d’autres, au nom de certaines valeurs morales.

Combien de victimes firent les placements administratifs d’enfants pratiqués jusqu’au début des années 1980 dans la paisible Suisse ? Combien de mineurs furent maltraités dans diverses institutions où la bonne société helvétique envoyait ceux dont elle craignait qu’ils menaceraient l’ordre public ? Des milliers, issus pour la plupart de milieux modestes et arrachés à leurs familles parce que des citoyens au-dessus de tout soupçon avaient signalé les moeurs légères de tel parent ou la fainéantise de tel autre.

Pour rendre compte du scandale des enfants placés, médiatisé en France par un article de Romain Rosso (reporter à L’Express et coauteur de ce documentaire), Au nom de l’ordre et de la morale s’attache aux témoignages d’hommes et de femmes, qui retiennent aujourd’hui leurs larmes en évoquant ce que des adultes leur firent subir « pour le bien de tous ». Tel Willy Uldry, placé avec ses six frères et soeurs dans un orphelinat tenu avec sadisme par des religieuses. Face aux archives de cet établissement, Laurent, son aîné, explique comment le curé du village avait pour habitude de le sodomiser derrière la sacristie. Et ne reconnaît pas en photo leur propre mère, dont il peine à comprendre qu’elle les ait laissés là. Primée dans plusieurs festivals, cette enquête éloquente embrasse dans sa complexité un dossier méconnu, qui a conduit la Confédération à présenter ses excuses officielles aux victimes dont on attend l’indemnisation.

Télérama — François Ekchajzer

http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/au-nom-de-lordre-et-de-la-morale,104614567.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *